Artisanat / Commerce
Professions libérales

Raphaël Mira : “l'installation d'une entreprise, ça dynamise une commune“

 

Rapprocher deux mondes en souffrance : le maire et l’entrepreneur. Tel est l’objectif de Commune Attractive pour une relation gagnant/gagnant et le développement de la commune.


Vous êtes le créateur de commune-attractive.fr, comment est née l’idée de ce site ?

D’abord, depuis deux, trois ans, des premiers signaux. Des conversations, ici et là, sur la qualité de vie, qui baisse de plus en plus, en zone urbaine, voire métropolitaine. Pollution, trafic routier infernal, insécurité… Au quotidien, l’urbain est sans arrêt sur la corde raide. Le stress, mal de notre époque…

Deux chiffres : Un sondage Opinion Way paru en 2014 explique que 69% des actifs déclarent vouloir partir loin de chez eux. Deuxième chiffre : 3,6 millions de français ont changé de région, en cinq ans. Conclusion, les gens ont envie de bouger, de changer de vie, de se remettre en question, de voir autre chose, de trouver de nouveaux challenges…

Comme tout bon entrepreneur, j’ai approfondi cette idée en faisant un business plan. J’ai noté qu’il existait une demande de plus en plus croissante des urbains, en quête d’autre chose. Parallèlement, j’ai découvert un nombre incroyable de cris du cœur de maires de petites communes, en train de perdre un médecin, un commerce… Le maire, à qui on a enlevé de nombreuses compétences, est de moins en moins soutenu, notamment par l’état. Il se doit donc d’être créatif et trouver des sources de revenus. En attirant une entreprise, le maire crée de l’activité, anime et dynamise sa commune. Il lui donne de la vie, il l’oxygène.

Quelle est votre légitimité ? 

Il se trouve que je suis entrepreneur depuis dix ans dans la communication et que j’ai travaillé pendant cinq ans, à la fois, pour la Direction de la Communication de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole et celle de la Ville de Marseille. Donc j’ai porté les deux casquettes, avec une vision globale de la situation et de la relation qui existe, dans notre pays, entre l’entrepreneur et l’institution.

Aujourd’hui, pour un entrepreneur, c’est le parcours du combattant de se rapprocher de la collectivité locale. Je sais de quoi je parle. Avec commune-attractive.fr, l’objectif est de créer de la proximité, entre ces deux mondes qui ont besoin l’un de l’autre. Ce  site est une solution, parmi d’autres, pour créer de l’activité et par conséquent, créer de l’emploi. Et redynamiser les communes…

Et donc, naissance de commune-attractive.fr en février 2018...

Au départ, ma réflexion est de dire que les petites communes ont des besoins. Une commune recherche un médecin, un boulanger, un restaurateur. J’ai voulu penser de manière globale. A savoir, si une commune souhaite attirer un entrepreneur, ce dernier doit y trouver beaucoup d’intérêts. Tout d’abord, Il doit avoir du soutien pour s’installer. Et de nombreux maires de petites communes savent faire de gros efforts, pour attirer une profession libérale et encore un commerçant. Un exemple, mettre un local à disposition pour un tout petit loyer… Ensuite, l’entrepreneur qui s’installe, doit trouver les commodités pour sa famille et a surtout envie de bénéficier d’une belle qualité de vie. Même si cette notion est subjective selon les goûts de chacun. Se rendre à son bureau en dix minutes, c’est un luxe que l’on ne trouve généralement que dans une petite commune. Ces communes possèdent de nombreux atouts. La  plateforme leur offre la possibilité de lister de manière pragmatique, l’ensemble de leurs critères d’attractivité. D’où l’intitulé du site, commune attractive…

Néanmoins...

La réflexion ne s’est pas arrêtée à la commune, puisqu’aujourd’hui, ce sont les intercommunalités qui possèdent la compétence du développement économique. Un exemple : Vous souhaitez implanter votre entreprise sur un territoire, je vous conseille, à minima, de passer un coup de téléphone à l’agent en charge du développement économique. Ces agents sont une mine d’or d’informations et ils sont souvent méconnus.

 

Retrouvez toute notre actualité sur TwitterFacebookInstagramLinkedinYoutube

 

Publié le: 05-02-2018